Sessions Silure Espagne 2010

Session silure du 4 au 17 avril 2010 à Mequinenza

Après trois déplacements en Espagne en avion pour pêcher le silure aux leurres, nous avons décidé cette année de refaire les 1400 km en voiture pour nous permettre de ramener du matériel supplémentaire.

Un petit bateau gonflable ainsi que des cannes pour pêcher du bord nous permettrons de tendre des lignes aux calamars dans le Segré et Cinca vers le soir.

Une fois arrivés à notre Hôtel après 15 heures de route, la première question qui nous turlupine, quel est le niveau des rivières ?

Après notre installation dans nos chambres direction le Segré, prise de la température et vision du niveau de l’eau, pas terrible température 12° et beaucoup de courant, pour le Cinca 8,5 ° et niveau très haut.

Bon il faudra faire avec  et essayer de trouver des endroits sans courant. La première sortie fut sur le Segré sous un pont d’une autoroute, incroyable le premier lancé devant une pile de pont et boum le premier silure de 1,35 m. Durant la journée 4 autres ont été attrapé par moi-même, le plus grand mesurait 1,60 m. Le temps était couvert et il faisait 17°, on ne pouvait pas se plaindre et cela ne pouvait que s’améliorer, on est quand même en Espagne.

Le deuxième jour fut médiocre pas un Silure et ce qui nous inquiétait, c’était la montée du niveau dans le Segré.

Pour le troisième jour nous avons décidé de faire 85 km direction l’Ebre vers Zaragoza, le fleuve était vraiment bien, température de l’eau 13° et niveau normal, Hervé décrocha un très gros après 10 minutes de combat et  attrapa son premier de 1,23 m, tandis que Béné maîtrisa un de 1,05 m.

Le 8 avril nous avons décidé de pêcher une baie dans le Segré aux leurres puis dans la soirée aux calamars qui avaient maintenant 7 jours, quelle odeur.

6 silures ont été attrapés dont 4 au calamar le plus gros pour Béné 1,90 m, c’était une belle journée.

Le jour d’après nous sommes retournés dans l’Ebre pour essayer aux calamars, pas une touche, par contre un silure de 1,05 m à la cuillère.

Le soir au repas à l’hôtel, nous avons discuté des conditions de pêche qui n’étaient vraiment pas bonnes surtout après trois jours de soleil et 25°, le temps devait changer et passer à la pluie avec une moyenne de 12° Je disais encore à mes collègues, cette année ça va être dur de faire un 2 m.

Canne tendues sur le Sègre

Mise en place des lignes sur l’Ebre

Les jours de pêches qui suivirent été incroyables, malgré la chute de la température de l’eau, Béné réussit à faire 3 silures de suite de plus de 2 m, exactement 2,23 m 2,04 et 2,03 m avec un nouveau record pour lui car son plus grand était 2,20 m jusqu’à présent.

Les Calamars

Pire encore, les jours suivants c‘est moi qui fit une série de 4 silures de plus de 2 m avec 2,25 m 2,15 m 2,10 m et 2,13 m au contraire de Béné qui attrapa tous les silures aux calamars, trois de mes silures ont été attrapé aux leurres.

Les collègues allemands ont également attrapé un silure de 2,05 m à la cuillère dans le Cinca qui entre temps était passé à 13° et avait perdu 30 cm de son niveau ce qui était très bon pour la pêche.

Ceci m’a permis de prendre dans le Cinca le 2,25 m. la chance n’était pas de notre coté, car le temps froid avec la pluie qui s’était installée a fait rechuter les températures de l’eau et remonter le niveau.

Le Cinca remontait et repris les 30 centimètres et la température rechuta à 10°, le Segré avec le barrage ouvert à Leida pour travaux avait toujours un courant incroyable et avait aussi perdu 2°.

On réussit encore à faire quelques petits silures à la cuillère et le jour du retour s’annonça. En résumé avec des conditions vraiment pas idéales nous avons capturé 43 Silures dont 8 dépassaient les 2 m, 11 ont été raté, le plus souvent par décrochage.

Béné avec un silure de 1m72

Les collègues Allemands qui ont du prolonger leur séjour en raison

de l’éruption du volcan d’Islande!

Saut de carpe

Photos instantanée prise lors du séjour!

Ce fut le cas la température de l’eau après quelques jours de soleil monta jusqu'à 14° et les touches devenaient de plus en plus fréquentes, cela leur permis encore de faire 20 silures avec 3 au dessus de 2 m, 2,24 m pour le plus grand et quelques gros  décrochés ou cassés.

 

Les deux collègues allemands ont du prolonger leur séjour de 7 jours pour cause de volcan pas d’avion pour rentrer, il n’était vraiment pas bien au niveau des silures avec 14 silures pour eux deux.

Par contre la semaine supplémentaire avec un temps prévu à l’amélioration devait leur apporter une bonne pêche.

Finalement avec l’expérience de nombreuses années de pêche en Espagne même avec des conditions pas très bonnes on peut faire le maximum et de beaux poissons.

Merci à mes collègues et bonne pêche à tous.